Avec des amies et amis vrais tout le monde est gagnant
Le site Le Cercle des Amies et Amis Authentiques s’est donné pour objectif d’offrir gratuitement toutes les informations de son contenu afin de reconstruire les ressources mentales de l’« amour biologique© » oublié. Ce site n’est pas un site de rencontres mais un outil informatif au service des hommes et des femmes qui ont la volonté innée commune de fonder une Amitié Authentique© ou une vie de couple durable. - « L'amour n'a pas de sexe » - Dans l’organisation des sociétés humaines, Théodore Monod, cet homme sage évolué a dit : « On a tout essayé sauf l'amour » - « L’objectif du site Le Cercle des Amies et Amis Authentiques est de trouver et de regrouper des hommes sages évolués, des hommes et des femmes Authentiques, afin de ne pas lutter vainement contre le monde des sectes qui impose sa volonté artificielle absolue au monde biologique et naturel » (© Nicolas Jean-Antoine Sénia). - « En règle générale, dans la vie humaine il y a deux orientations possibles, d'un côté l'amour, de l'autre côté la haine. Quiconque refuse l'accès du chemin de l'Amour pénètre inévitablement dans la généalogie de la haine » - (© Nicolas Jean-Antoine Sénia) Ainsi : « Ce n'est pas le but qui compte, c'est le chemin. » (Valérie Guign Abodet). - « Il n'est rien à faire sans amour » (Antoine de Saint-Exupéry). - « L’amour biologique© est l’origine de l’Amitié Authentique et l’Amitié Authentique est la racine de l’homme sensé. » (© Nicolas Jean-Antoine Sénia). - Le contenu du site est libre sous réserve de mention d'un lien retour : « © Nicolas Jean-Antoine Sénia » Soyez libre de profiter gratuitement du contenu du site — ne manquez pas cette opportunité. Inscrivez-vous !




Recherche

Inscription à la newsletter







Dans nos blogs


Petites annonces

Rencontre (0)

Emploi (0)


Dans le forum

qu'elle sont tes repéres

Qu’elles sont tes repères - Jeudi 22 Novembre - daali tahar

Pomper à eau solaire

Le respect est synonyme de dignité réciproque - Mercredi 15 Novembre 2017 - Techniques naturelles et écologiques

La lettre de l'amitié

Divers - Mercredi 13 Septembre 2017 - (245170)

l'amitié, c'est quoi au juste ?

Divers - Vendredi 11 Août 2017 - Vidocq

Humour

Divers - Mercredi 24 Mai 2017 - Alexandra

Comment s'arrêter de fumer ?

Divers - Vendredi 21 Avril 2017 - Nico

Mon petit secret

Divers - Jeudi 13 Septembre 2012 - (222470)

Le courage de s'en sortir

Divers - Jeudi 13 Septembre 2012 - (223174)

Le compte à rebours


Aujourd’hui, deuxième millénaire : 25 septembre 1995, à l’approche du troisième millénaire, le pouvoir de la symbiose humaine arrive juste à point pour certains hommes, et trop tard pour d’autres et moi-même. Urgence. (? iMAGINE - Fotolia.com)Nous savons tous que durant les cinquante dernières années, l'homme a fait un bond considérable dans le perfectionnement technologique, non dans le progrès biologique tel que l'humanité le croit, en l'imaginant — en dépendant de l'imagination. D'ailleurs, les dégâts climatiques et interbiologiques que continue à subir notre planète Terre le prouvent. Le progrès technologique va très vite ; de loin, il est lui-même dépassé, puisqu'au moment où il est accompli, il est déjà obsolète, sa translation est quasiment instantanée. La vitesse de cette évolution prend des coups d'accélération considérables et incontrôlables. Puisque d'un côté, le cerveau humain est esclave du rêve permanent, il est dominé par la force irrésistible du faux sentiment ou de l'imagination, de l'autre côté, le progrès des cinquante dernières années se réalise de nos jours en quelques mois. Ce qui se matérialise aujourd'hui en quelques semaines demandait autrefois plusieurs années, ce qui provoque de très lourdes conséquences dans le réchauffement de la planète, le changement de l'environnement interbiologique et le comportement humain ; l'arrêt du gulf stream (VIDÉO) peut provoquer de graves conséquences. Sans expliquer l'exode des populations chassées de leur territoire par les inondations. D'autant plus que la très grande majorité de ces transformations sont des inventions impersonnelles, n'appartenant ni à l'exigence ni à la volonté de l'intelligence biologique du cerveau de l'homme sage. La survie de l'humanité est remise en question. Ces transformations n'apportent aucune évolution biologique, laquelle devrait passer en priorité dans les hiérarchies du perfectionnement naturel, ensuite, devrait venir dans l'ordre des préséances : le progrès humain. C'est justement l'opposé qui se fait : les nécessités du deuxième genre, les volontés ou les ambitions technologiques et financières, sont au pouvoir, et les nécessités du premier genre, les exigences ou les obligations biologiques, sont désapprises et oubliées. D'où l'insécurité totale, du développement durable et la crainte d'un retour irréversible qui ne garantirait plus l'avenir de nos enfants et de nos petits-enfants. Le mépris ou l'incapacité des parents irresponsables — le néoprimitivisme — constituent un réel danger pour l'avenir et l'existence de nos générations futures.

Les progrès que l'homme a inventés impersonnellement au cours de ces derniers cinquante ans ont à eux seuls dépassé le seuil des deux mille ans d'existence que l'homme moderne (ou néoprimitif) a déjà parcouru sur la Terre. Ce demi-siècle de développement dépasse et représente proportionnellement plus de deux mille ans d'existence à lui seul. À cette vitesse, l'anticipation et la marche en avant de la dépendance de l'imagination ont déjà par elles-mêmes presque saturé l'espace et l'environnement biologique de toutes sortes de pollutions (mentale, chimique, nucléaire, matérielle, etc.) ; et, dans la plupart des cas, uniquement pour la guerre économique — agissant contre l'avenir biologique, ainsi s'entretiennent la fraude, la corruption et l'argent — du crime — schizophrénique au profit d'un système néoprimitiviste dépendant lui-même d'un monde de secte sans s'en douter.

Tout cela s'exécute sous nos yeux et, par habitude nécrologique, la dépendance de l'imagination empoisonne le milieu ambiant de
la vie qui disparaît à toute vitesse, sans que personne ne s'en étonne, sans que personne ne réagisse. Si l'homme ne se réveille pas d'urgence pour activer l'abolition de la société néoprimitive, pris par l'accélération de cette force d'inertie, il ne s'échappera pas. Le sursis accordé à l'existence de la vie humaine ne dépassera pas un dixième du troisième millénaire, c'est-à-dire cent ans de plus. La cadence à laquelle le progrès technologique prend le pas sur le progrès biologique, et a avancé en moins d'un demi-siècle passé, démontre la rapidité avec laquelle des catastrophes interbiologiques et technologiques peuvent se produire en moins de cent ans à venir. À cause du néoprimitivisme, cette terrible maladie folle transmise à l'homme par la dépendance du faux sentiment et la dépendance de l'imagination qui dominent son cerveau esclave du rêve permanent. Le troisième millénaire doit être celui de l'" abolition " de la folie aveugle du néoprimitivisme, l'auteur de tous les crimes parfaits perpétrés contre l'humanité : le génocide collectif. Le millénaire de l'abolition de la guerre économique, source de fraude, de corruption, de guerre, etc. Ainsi, il deviendra possible de construire la symbiose humaine, grâce à l'amour interhumain, l'authentique régent, gouverneur et symbiose du cerveau de l'homme sage. Si l'homme ne  réhabilite pas d’urgence sa dignité biologique, à courte échéance, ce sera la mort totale ou partielle de l'humanité. Il ne faut pas oublier que la symbiose est sélection naturelle, c'est elle qui gère le monde interbiologique, interhumain et sa longévité. Elle est l'intelligence de la vie, la conscience biologique. La perspective de la vie, la symbiose est l'avenir de nos enfants et de nos petits-enfants, elle est entre nos mains, n'attendons pas demain pour commencer à nous alarmer et à réagir : c'est le troisième millénaire, le 25 septembre 2095, nous saurons ce qu'il apparaîtra, l'homme survivra t-il ?
 
Nicolas Jean-Antoine Sénia
 

Copyright 1995 - 2005. Nicolas Jean-Antoine Sénia. Soyaux - France.




Les News

Nicolas Jean-Antoine Sénia - Fondateur






BANQUE LA NEF
Votre partenaire financier pour une économie plus humaine


Je jette ce site dans l'océan du web, pour qu'un jour vous sachiez que je vous ai aimé.

Lampu questu situ in l'immensita di "l'internet", per chi un ghjornu, voi sapissite chi vi aghju tant'amatu.

Bickel dessine la vérité







Le moteur de recherche 100% Bio